VOLTAIRE 2022 – OEUVRES COMPLÈTES, OEUVRE OUVERTE

09/06/2022 - 10/06/2022, 9:00 am - 6:30 pm

Journées Voltaire 2022 / Colloque international

« VOLTAIRE 2022 : ŒUVRES COMPLÈTES, ŒUVRE OUVERTE »

Hôtel de Lauzun (9 juin) et Sorbonne Université (10 juin)

Please find the programme in pdf here.

 

En 1967, Théodore Besterman lançait l’idée de mettre en chantier une édition complète des œuvres de Voltaire appelée à succéder à l’édition Moland publiée en 1875. Cinquante-cinq ans plus tard, en 2022, avec la parution fin 2021 du dernier des 203 volumes de l’édition publiée sous l’égide de la Voltaire Foundation, cette monumentale entreprise sera enfin achevée.

Dans les années 1960, Voltaire occupait certes une place déjà centrale dans le paysage intellectuel des Lumières, mais seuls quelques textes, les plus célèbres, étaient disponibles en librairie. Grâce aux Œuvres complètes publiées à Oxford, c’est l’ensemble des écrits de Voltaire qui est désormais offert au lecteur moderne dans des éditions rigoureusement établies et abondamment pourvues de notes et de commentaires. Adoptant un ordre chronologique, contrairement à toutes celles qui l’avaient précédée et qui reprenaient l’organisation de l’édition de Beaumarchais et Condorcet imprimée à Kehl (1784-1789), l’édition de la Voltaire Foundation n’a pas seulement permis de mettre l’accent sur les évolutions et les fluctuations de la pensée de Voltaire (contribuant à corriger le cliché tenace de ses supposées contradictions), elle a surtout mis en lumière une myriade de textes jusqu’alors méconnus parce qu’ils échappaient aux classifications génériques usuelles et étaient voués à figurer dans des volumes de Mélanges, autrement dit à une forme d’invisibilité.

Alors que s’achève ce grand chantier, alors que s’ouvre celui d’une édition numérique (Digital Voltaire), et au moment où la question de l’héritage des Lumières se pose avec une particulière acuité, il est donc temps, sans doute, d’adopter un regard rétrospectif – mais aussi prospectif – et de se demander ce que l’édition de la Voltaire Foundation a modifié dans notre perception et notre compréhension de l’œuvre de Voltaire, dans la façon aussi dont nous pouvons l’enseigner et la transmettre aux jeunes générations. Quelle nouvelle image de Voltaire se profile à l’issue de cette immense entreprise ? Quels aspects nouveaux, quels traits saillants de son œuvre et de sa pensée apparaissent désormais ?

L’édition de la correspondance de Voltaire procurée par Théodore Besterman a non seulement considérablement enrichi notre connaissance de Voltaire, mais profondément modifié, on le sait, les études voltairiennes. Il en va de même pour le Corpus des notes marginales de Voltaire conservées à la Bibliothèque nationale de Russie, extraordinaire réservoir de connaissances sur Voltaire et ses méthodes de travail dont le dernier tome a paru à la VF en 2018. Comment, parallèlement, les Œuvres complètes publiées à la Voltaire Foundation ont-elles contribué, de leur côté, à modifier l’image de Voltaire et les études sur Voltaire ? Quels en sont les apports mais aussi peut-être les limites ? Quels sont aujourd’hui les motifs de surprise ou peut-être de déception ? Quelle place cette édition nous invite-t-elle à donner à Voltaire dans le paysage intellectuel de son temps mais aussi dans l’héritage actuel des Lumières ?

We use cookies to help give you the best experience on our website. By continuing without changing your cookie settings, we assume you agree to this. Please read our cookie policy to find out more. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close